fbpx

11 erreurs musicales à éviter lors de votre mariage

L

a musique est définitivement un aspect de ta journée que tu ne veux pas gâcher – et nous sommes là pour t’aider.
par Studio Balzac

ouverture de balSTUDIO BALZAC

Que vous vous considériez comme mélomanes ou non, la musique à votre mariage est super importante, et un bon groupe ou un bon DJ peut faire la différence entre un mariage amusant et un mariage inoubliable. Évitez ces erreurs et vous êtes assuré d’avoir une ambiance à votre mariage vraiment explosive.

1. Rejeter l’idée d’un groupe ou d’un DJ avant de faire quelques recherches.

C’est votre première décision musicale à prendre et cela réduira vos options de moitié. Vous aimez la musique live et vous avez un plus gros budget ? Un groupe pourrait être votre choix préféré. Vous avez un budget plus serré ou des dizaines de chansons que vous aimeriez les entendre parfaitement interprétées ? Un DJ pourrait être votre choix idéal. Mais n’écartez pas l’un ou l’autre car vous pensez qu’un groupe sera automatiquement hors budget ou qu’un DJ ne sera pas à la hauteur.
Effectuez vos recherches (trouvez des DJs et des groupes incroyables sur Zankyou ou sur Mariage.net pour commencer) et obtenez des recommandations de vos amis. Tu verras qu’il y a beaucoup de variété.

2. Commencer la cérémonie en silence.

La plupart des invités arriveront 20 à 30 minutes avant le début de la cérémonie, mais l’attente semblera beaucoup plus longue s’ils doivent attendre en silence. Réservez votre musicien de cérémonie pour qu’il commence au plus tard 20 minutes avant le début de la cérémonie.
La musique doit être présente : Avoir de la musique avant et pendant la cérémonie aidera aussi à signaler aux invités qu’il est temps de s’asseoir ou de se taire en augmentant le volume ou le tempo.

3. Offenser votre officiant avec votre musique de cérémonie.

Vous vous mariez dans un lieu de culte ? En ce qui concerne la musique de cérémonie, plusieurs églises, synagogues et autres institutions religieuses ont des règles qui pourraient affecter votre choix de musique de cérémonie, comme l’interdiction de certains chants profanes. C’est peut-être le jour de votre mariage, mais malheureusement, ce n’est pas techniquement votre église, alors respectez les règlements.
Le Must : C’est une bonne idée de vous entretenir à votre officiant avant de réserver des musiciens pour jouer une version classique de  » All You Need Is Love  » des Beatles, composée pour votre cérémonie et pour laquelle vous ne pouvez pas récupérer votre acompte.

4. Zapper la vérification de la sono.

Selon la salle où vous vous trouvez, il peut y avoir des limites (comme l’alimentation électrique, l’amplification du son ou les restrictions liées à l’heure) au type de musique que vous pouvez avoir. Même en l’absence de règlements, il est bon de demander au gérant de la salle quel type de musique convient le mieux à l’endroit où vous vous trouvez (par exemple, un soliste peut se sentir minuscule dans une salle de bal trop grande, mais il peut convenir à une garden-party intime).
Le Must : Prévoyez que votre groupe ou votre DJ effectue un tour des lieux s’il n’a jamais travaillé au sein du lieu de réception auparavant. Un professionnel peut vous aider à repérer et à résoudre toute situation musicale délicate en effectuant une vérification du son.

5. Attendre jusqu’au mariage pour rencontrer vos musiciens en personne.

Vous voulez savoir exactement à quoi votre musique pourrait ressembler dans la vie réelle (plutôt qu’un échantillon enregistré) ? Assistez à un spectacle en direct. Le fait de cocher cette tâche sur votre liste peut en fait être très amusan. Prenez votre fiancé, mettez votre plus belle tenue de sortie et faites-en une soirée de rencontre. Pendant que vous y êtes, faites attention aux chansons et aussi à la façon dont le groupe ou le DJ animent, s’ils acceptent les demandes et s’ils réussissent à faire bouger le public. Si vous le pouvez, parlez au DJ ou au leader du groupe à un moment donné en tête-à-tête ou fixez un autre moment pour une rencontre en personne. Cette personne sera votre animateur.
Le Must : Note les noms des musiciens ou des DJ que tu aimes, afin de t’assurer de réserver exactement les mêmes personnes pour ta fête.

6. Oublier de parler des chansons à interpréter.

Ne présumez pas que votre groupe ou DJ va jouer chacune de vos chansons préférées. Si c’est un groupe, parlez-leur de cette liste de chanson avant de décider de les booker – ils devront peut-être apprendre une ou deux chansons. Pour les DJ, assure-toi qu’ils sont ouverts à tes suggestions.
Le Must : S’il leur manque quelques-uns de vos favoris dans leur répertoire, demandez s’il y a des frais associés à leur ajout.

7. Rendre l’écoute impossible.

Votre réception n’est pas l’endroit idéal pour un volume de niveau boîte de nuit. Cela ne fera que frustrer les membres plus âgés de votre famille et les empêchera de se parler et de profiter de la fête. Et vous ne voulez pas que vos invités se réveillent avec des maux de gorge parce qu’ils ont dû se crier dessus toute la nuit.
Le must : Lorsque vous passez en revue votre time line avec votre DJ, vous pouvez faire des requetes à propos du niveau sonore. Demandez un faible volume pendant l’heure du cocktail et du dîner (comme des instruments et des ballades douces) et un volume plus fort pour la danse et la chanson finale. Le jour du mariage, demandez à une demoiselle d’honneur ou à votre témoin de surveiller le niveau sonore et d’alerter le groupe ou le DJ s’il y a des problèmes.

8. Choisir une tros longue chanson.

Vous pouvez faire n’importe quoi par amour, mais si vous choisissez  » I’d Do Anything for Love  » de Meatloaf comme chanson d’ouverture de bal, vous vous balancerez avec votre nouveau conjoint pendant plus de cinq minutes (12 si vous choisissez la version album !). Faites une répétition et vous réaliserez peut-être que quatre minutes peuvent sembler une éternité si vous ne faites que vous balancer d’avant en arrière. Oui, il s’agit de vous deux, mais gardez aussi vos invités à l’esprit.
Le Must : Une chorégraphie ? Vous pourriez décider de prendre quelques leçons de danse. Ou si vous avez le craquer pour une ballade, travaillez avec votre DJ pour réduire votre chanson à une longueur raisonnable, ou discutez avec votre groupe de la possibilité de jouer une version plus courte.

9. Laisser de côté une liste de choses à ne pas faire.

Assieds-toi avec ton futur conjoint et passez ensemble en revue vos chansons préférées pour créer les listes de chansons à jouer et à ne pas jouer. Si vous décidez d’utiliser un groupe plutôt qu’un DJ, donnez-lui beaucoup de temps pour revoir vos choix, au cas où il devrait ajouter une chanson à son répertoire. Une fois que vous avez remis les listes, laissez les professionnels agirent. Et faites attention à ne pas faire de la micro-gestion (c’est pour cela que vous les avez engagés).
Le Must : Si votre liste de musiques à interpréter devient trop longue (disons, plus de 10 chansons), créez une troisième liste. Il peut s’agir plutôt d’une liste de chansons que vous aimeriez voir jouer seulement si vos invités y répondent positivement.

10. Jouer des chansons explicites avant l’after-party.

Vous ne pourrez pas plaire à tout le mondedonc éviter les chansons explicites pendant que vos grands-parents et vos petits neveux et nièces sont présents dans la soirée.
Le Must : Au-delà des blasphèmes, considérez vraiment les paroles et la signification de la chanson.

11. S’en tenir à un genre.

Vous aimez peut-être le grunge des années 90, mais cinq heures complètes de Nirvana peuvent pousser certains invités à partir plus tôt. Vous partagez cette journée avec votre famille et vos amis, alors gardez vos favoris les plus obscurs pour la liste de lecture de la lune de miel et laissez votre groupe ou votre DJ interpréter un mix de chansons que tout le monde peut apprécier.
La musique est indispensable : Remercie tes parents avec « La bohème » de Charles Aznavour. Les voir profiter de la soirée vaudra bien un petit Johnny Hallyday (et vous savez au fond de vous que vous aimez aussi les classiques).

, ,

idées & conseils, musique

EnglishFrench